Soutenir l’IMT et ses écolespour former, innover et entreprendre,encourager la recherche etéclairer l’avenir

Le Fonds IMT Numérique et le Fonds IMT Industrie et Energie 4.0

A la tête du premier réseau d’incubateurs de l’enseignement supérieur français, l’Institut Mines-Télécom se positionne comme l’un des moteurs du développement économique, numérique et industriel par l’entrepreneuriat. Fort d’un parc de 200 start-up sur tout le territoire français, irrigué chaque année par une centaine de nouvelles entreprises, le réseau de ses onze incubateurs a contribué à créer plus de 5000 emplois depuis 2012. Dans ce contexte d’accompagnement au développement d’entreprises, les Fonds IMT de prêts d’honneur ont un rôle central.

Créé fin 2011 sous l’égide de l’association Initiative Grandes Ecoles et Universités (IGEU), le « Fonds IMT Numérique » de prêts d’honneur est cofinancé par la Fondation Mines-Télécom, BPI France et Revital’Emploi. Il bénéficie du soutien des grands mécènes de la Fondation Mines-Télécom, BNP Paribas, Orange, Dassault Systèmes, Sopra Steria, Bouygues Télécom, MC2I, StreamWIDE, Talan et Wavestone.

Fort du succès du Fonds « IMT Numérique », l’IMT et la Fondation Mines-Télécom ont dupliqué ce modèle et créé un second Fonds « Industrie & Energie 4.0 » en 2019. Il accorde des prêts d’honneur aux start-up les plus prometteuses qui développent un projet industriel innovant.

Des prêts qui jouent un rôle clé pour les start-up

Les prêts d’honneur ont un rôle clé dans le développement de start-up qui aspirent à avoir une expansion rapide en France et à l’étranger. Ils donnent de la légitimité aux projets, sont accompagnés d’une expertise technique des incubateurs et font effet de levier dans le financement de leur amorçage. Ces prêts peuvent atteindre jusqu’à 60 000 euros et sont remboursés dans un délai de cinq ans après un différé d’un an.

Le Fonds IMT Numérique en chiffres

  • 5 M€ investis dans les startup
  • Plus de 150 startup soutenues
  • 36 133 € montant moyen des prêts par startup

L’impact

  • 91% de start-up actives ou cédées
  • 723 614 € levés en moyenne après le comité
  • Effet de levier : 9,3
  • 53% des start-up se développent à l’international

De nombreuses success stories

Alvie a été fondée en 2020 par Edita Bezegova et Nadir Ghrous (alumnus de Télécom Paris).

L’objectif d’Alvie est de transformer la protection de plantes, et de couper jusqu’à 70 % de produits chimiques utilisés dans l’agriculture.

La première solution proposée par Alvie, Hygo, est un assistant intelligent qui aide des agriculteurs à optimiser leurs usages de produits phytosanitaires.

Aujourd’hui, Alvie emploie 12 personnes. La start-up a levé 1 million d’euros en 2021. Alvie a été incubée au sein de l’incubateur de Télécom Paris.

 

PacketAI a été fondée en 2019 par Hardik Thakkar et Abdelhadi Azzouni.

L’architecture informatique et logicielle a profondément évolué ces dernières années, complexifiant ainsi la détection des incidents. Aujourd’hui, les ingénieurs informatiques reçoivent de nombreuses alertes qui les obligent à vérifier manuellement un nombre important de données. La résolution des problèmes est longue, ce qui nuit à la qualité des services et fait perdre de nombreux clients aux entreprises. Pour faciliter cette gestion, PacketAI a entraîné des algorithmes capables de prévenir les incidents avec précision et d’en informer les ingénieurs.

Aujourd’hui, PacketAI emploie 12 personnes. La start-up a levé 2 millions d’euros en 2020.
PacketAI a été incubée au sein d’IMT Starter, l’incubateur de Télécom SudParis et Institut Mines-Télécom Business School.

www.packetai.co

PacketAI

Pourquoi soutenir ce programme ?

  • Participez au développement des start-up les plus prometteuses des incubateurs
  • Rejoignez un mouvement d’entreprises engagées en faveur de l’entrepreneuriat
  • Mettez en valeur l’engagement de votre entreprise dans l’innovation
  • Développez des liens avec des start-up et avec des incubateurs
  • Découvrez les idées qui feront le monde de demain.

« Le prêt d’honneur nous a beaucoup aidés, car il est arrivé au moment où notre produit allait être commercialisé. Grâce à ce prêt, nous avons pu investir techniquement et embaucher pour développer notre stratégie de commercialisation. »
Amir Malekzadeh, CEO de la start-up Focusmatic incubée à Télécom Paris, lauréat d’un prêt d’honneur en 2014, Télécom Paris promotion 2014

Les commentaires sont fermés.

Faites un [ don ]

Pourquoi nous soutenir ?

Depuis sa création la Fondation a notamment versé plus de 600 bourses, soutenu plus de 160 thèses et financé plus de 100 start-up. Tout cela n'est possible que grâce à votre soutien.

JE FAIS UN DON

Collecté depuis2012

57,40M€