Soutenir l’IMT et ses écolespour former, innover et entreprendre,encourager la recherche etéclairer l’avenir

09 Mars 2021

« Aujourd’hui, plus que jamais, notre rôle ne doit pas être sous-estimé » Samer El Sokhon

La Fondation Mines-Télécom donne la parole à ses donateurs. Samer El Sokhon est diplômé et mécène de Télécom Paris. Il revient dans cette interview sur son attachement à son école et les raisons de son engagement.

Vous soutenez votre école et avez récemment signé un siège dans le nouveau bâtiment de Télécom Paris, pourriez-vous nous en dire plus sur votre engagement ?

« Personnellement, je ne peux que soutenir mon école qui m’a tant donné, qui m’a fait grandir et qui continue de rester présente à nos côtés. Par le biais d’actions mises en place pour venir en aide aux étudiants en difficulté, elle ne cesse de démontrer son esprit d’ouverture et de fraternité. Vous l’aurez compris, par ce geste j’aimerais apporter ma petite pierre à l’édifice, marquer un signe de fierté et d’appartenance ; et soutenir l’ensemble des actions de transformation en cours qui sont indispensables pour assurer la relève pour les générations à venir. La crise sanitaire que nous vivons actuellement est un exemple si frappant de la nécessité de se réinventer pour s’adapter. Les acteurs de l’informatique et du numérique ont su se rendre indispensables pour permettre à nos sociétés de continuer à vivre en s’adaptant à de nouveaux modes de fonctionnement. Cette faculté d’adaptation n’aurait pas été possible sans les efforts concomitants des informaticiens, chercheurs et ingénieurs dont nous faisons partie. Aujourd’hui, plus que jamais, notre rôle ne doit pas être sous-estimé, d’où la nécessité de soutenir la recherche et nos écoles qui continuent de former les leaders de demain. »

Vous avez souhaité faire figurer le nom de votre fratrie sur ce siège, pour quelle raison ?

« Par la signature de ce banc et avant toute chose, je voulais rendre hommage à mes parents qui nous ont permis de devenir ce que nous sommes ! Mon père, né en 1935, est l’aîné d’une fratrie de sept. Lui-même a vécu ses premières années dans la précarité. Suite à la deuxième guerre mondiale et à l’exode rural qui a frappé le pays à cette époque, il a été contraint de quitter les bancs de l’école pour commencer à travailler dès l’âge de 13 ans. Cela ne l’a pas empêché, avec le peu de ressources qu’il avait, de mener à bien son métier de torréfacteur en gardant la foi et le sourire ! Pour nous encourager et nous pousser dans nos études, il ne cessait de nous répéter que s’il avait eu 10% de ce que nous avions, il aurait pu aller bien loin dans la vie. Un bel exemple qui montre la nécessité de se réinventer et de se transformer car avec le peu de ressources dont nous disposons, nous sommes capables de faire des merveilles. »

Vous êtes d’origine libanaise. Des liens forts existent entre le Liban et Télécom Paris qui rassemble une grande communauté d’alumni libanais. Une trentaine d’élèves d’origine libanaise sont scolarisés chaque année tout cursus confondu.

« En effet ! Et suite au passage remarquable de ma soeur Layal (promotion exceptionnelle de 2007), un partenariat d’échange a d’ailleurs été signé avec l’Université Libanaise ainsi que l’Association des Libanais de Télécom Paris pour partager et promouvoir la culture de notre pays d’origine. Notre histoire est similaire à tant d’autres parmi les familles libanaises modestes durement éprouvées par la guerre civile qui a frappé le Liban entre 1975 et 1990 et qui ont vu leur niveau de vie se dégrader de jour en jour. Pour ces familles, l’éducation a toujours été perçue comme seule arme invincible pour permettre à leurs enfants d’avoir une chance pour réussir dans la vie et combattre pour un avenir meilleur ! Ce sont des familles qui ont tout donné et qui ont fait tous les sacrifices nécessaires pour assurer la scolarité de leurs enfants et leur permettre de recevoir une éducation de qualité. »

Faites un [ don ]

Pourquoi nous soutenir ?

Depuis sa création la Fondation a notamment versé plus de 600 bourses, soutenu plus de 160 thèses et financé plus de 100 start-up. Tout cela n'est possible que grâce à votre soutien.

JE FAIS UN DON

Collecté depuis2015

37,8M€