Soutenir l’IMT et ses écolespour former, innover et entreprendre,encourager la recherche etéclairer l’avenir

20 Janvier 2021

La Fondation Mines-Télécom prend officiellement le relais de la FI3M

En 2017, la Fondation Mines-Télécom conduisait sa transformation, accompagnant la dynamique de l’IMT, en élargissant son périmètre d’action aux écoles des Mines. Elle a ainsi proposé, au second semestre 2018, ses services de collecte de fonds à l’école des Mines de Saint-Etienne. Elle travaillait depuis à ses côtés au développement du mécénat auprès des entreprises et des particuliers en faveur de l’école et de ses élèves à travers des projets concrets en formation, recherche et entrepreneuriat.

Une nouvelle étape

Une nouvelle étape vient d’être franchie  dans la collaboration entre la Fondation Mines-Télécom et l’Ecole des Mines de Saint-Etienne avec la dissolution de la FI3M, la Fondation des Industries Minérales, Minières et Métallurgiques françaises de l’Ecole nationale supérieure des mines de Saint-Etienne créée en 1946.

Suite à l’avis favorable du Ministère de l’Intérieur et du Conseil d’Etat à la dissolution de la FI3M Saint-Etienne et à la dévolution de son actif net à la Fondation Mines-Télécom, à la publication du décret correspondant en novembre 2020, et au vote du Conseil d’Administration, la Fondation Mines-Télécom a officiellement pris le relais de la FI3M, le 17 décembre 2020, dans le respect des engagements antérieurs pris vis-à-vis des donateurs, des mécènes et des soutiens de l’école des Mines de Saint-Etienne.

Olivier FleurotPour Olivier Fleurot, dernier président de la FI3M, alumni de Mines Saint-Etienne et membre du comité de mécénat, « Après 75 ans d’existence, c’est une page qui se tourne pour l’école et la FI3M, sa fondation reconnue d’utilité publique. Merci à tous les bénévoles, donateurs, mécènes et collectivités territoriales qui ont accompagné l’école durant cette période de fort développement. Et qu’ils soient assurés que leurs futurs dons seront toujours les bienvenus et très utiles pour les élèves et l’Ecole. »

Claude ImauvenClaude Imauven, président de la Fondation Mines-Télécom s’est réjoui de cette nouvelle étape franchie : « Je suis ravi que notre collaboration avec les écoles des Mines se renforcent encore. La Fondation Mines-Télécom est fière de poursuivre l’action de la FI3M auprès de la communauté des alumni et mécènes et de développer la collecte de l’école sur de nouveaux projets à venir. »

Des programmes de bourses ambitieux

La Fondation Mines-Télécom reprendra à sa charge des programmes de bourses très ambitieux.

Bourses d’excellence Louis Nelter

Chaque année depuis 2016, dix bourses de 2000 euros sont attribuées à des élèves. Ces bourses sont financées grâce au don d’un grand mécène anonyme, à l’origine du programme lancé en 2016.

Bourses Danielle et Dominique Badel

A travers un nouveau programme de bourses internationales financé par les dons de Dominique Badel, deux bourses de 2000 euros seront versées chaque année à des élèves pour des échanges universitaires en Asie (Japon, Corée du sud, Singapour, Hong-Kong)

Bourses pour les élèves à l’international

Chaque année une dizaine de bourses sont attribuées à des élèves ingénieurs pour financer leurs frais de séjour lors des échanges avec les écoles et universités étrangères.

Une collecte 2020 en hausse de 41%

2020 a été marquée par la générosité d’un très grand nombre d’alumni, parents d’élèves et amis de Mines Saint-Etienne. Près de 100 000 euros ont été collectés auprès de 258 donateurs particuliers en faveur des étudiants de l’école.

Pauline, étudiante bénéficiaire témoigne

Pauline« Voilà maintenant plus d’une année que je suis en Corée du Sud, dans le cadre de mon double diplôme à la Seoul National University. Ce séjour aura été enrichissant mais aussi bien particulier, et restera longtemps gravé dans ma mémoire. Pour cela, je remercie les alumni de l’école de leur soutien qui m’aura permis de vivre au mieux cette expérience. Leur participation m’aura notamment aidée à financer l’ensemble du matériel de protection indispensable contre l’épidémie (gel hydro-alcoolique, masques, etc.) mais aussi les frais additionnels non négligeables liés à l’alimentation. En effet, cuisiner soi-même est bien plus onéreux que de manger à l’extérieur en Corée. »

 

Faites un [ don ]

Pourquoi nous soutenir ?

Depuis sa création la Fondation a notamment versé plus de 600 bourses, soutenu plus de 160 thèses et financé plus de 150 start-up. Tout cela n'est possible que grâce à votre soutien.

JE FAIS UN DON

Collecté depuis2012

57,40M€