Soutenir l’IMT et ses écolespour former, innover et entreprendre,encourager la recherche etéclairer l’avenir

12 Mars 2019

L’IMT, Bpifrance et la Fondation Mines-Télécom souhaitent créer un second fonds de prêts d’honneur

Le 6 décembre dernier, le Fonds IMT Numérique a franchi le cap des 3 millions d’euros en prêts d’honneur depuis sa création. La Fondation Mines-Télécom et l’IMT en partenariat avec Bpifrance souhaitent aujourd’hui créer un nouveau fonds de prêts d’honneur «Industrie et Energie 4.0 ».  Sous l’égide de l’association Initiative Grandes Ecoles & Universités (IGEU), il a pour objectif de répondre au besoin de financement des start-up porteuses de projets industriels innovants dans les sciences de l’énergie, des matériaux et des procédés.

Le Fonds IMT Numérique de prêts d’honneur, un dispositif vertueux

Depuis la création du Fonds IMT Numérique en 2012, ce sont 83 start-up et 172 entrepreneurs issus des incubateurs des écoles de l’IMT, premier groupe français d’écoles d’ingénieurs et de management, qui ont été soutenus. Ces prêts d’un montant de 10 000 à 60 000 euros sont sans intérêt et sans garantie personnelle. Ils ont un rôle clé dans le développement de start-up innovantes qui aspirent à avoir une expansion rapide en France et à l’étranger. Cumulable avec un autre prêt, ils donnent de la légitimité aux projets et sont accompagnés d’une expertise technique des incubateurs des écoles de l’IMT. Ces prêts ont un effet de levier de 9,2 dans le financement de leur amorçage et s’insèrent parfaitement dans le parcours de financement des jeunes entreprises innovantes issues des incubateurs des écoles de l’IMT.

« Le dispositif IGEU est aujourd’hui mature avec un rythme de financement de plus d’1 million d’euros par an. Son mécanisme est particulièrement vertueux puisqu’il permet de financer d’autres entreprises innovantes lorsque les prêts accordés sont remboursés par les bénéficiaires. » Richard Lalande, Président d‘Initiative Grandes Ecoles et Universités.

Les start-up candidates à des prêts d’honneur sont accompagnées par les incubateurs des écoles de l’IMT. Elles sont ensuite sélectionnées par un comité d’experts issus  des entreprises partenaires de la Fondation Mines-Télécom. Une approche pertinente et efficace puisque le taux de survie à trois ans des start-up accompagnées dépasse les 90%.

Jean-Yves Gilet, ancien directeur exécutif « ETI et Grandes Entreprises » de Bpifrance, a pris la présidence du Comité d’agrément du Fonds IMT Numérique à la suite de Richard Lalande : « Je suis fier de prendre la présidence du comité d’agrément. Je salue la qualité du travail réalisé et le succès des start-up soutenues. C’est la preuve de la contribution réelle de l’IMT, à travers le financement de la Fondation Mines-Télécom, au développement de la France Numérique qui a été par ailleurs bien représentée au CES de Las Vegas en janvier dernier. »

Le nouveau fonds de prêts d’honneur dédié aux sciences de l’énergie, des matériaux et des procédés

Pour les entreprises qui désirent soutenir ce nouveau fonds « Industrie et Energie 4.0 », c’est l’opportunité de participer au développement des start-up les plus prometteuses du 1er réseau d’incubateurs de l’enseignement supérieur français, tout en développant leurs liens avec les écoles de l’IMT.
Les mécènes pourront participer à la sélection des lauréats de prêts d’honneur par le comité d’agrément. Ils bénéficieront ainsi d’interactions privilégiées avec les start-up accompagnées et pourront découvrir en avant-première les entrepreneurs et les idées qui feront le monde de demain.

Pour soutenir le Fonds IMT Industrie et Energie 4.0
Contact : Audrey Loridan-Baudrier audrey.loridan-baudrier@imt.fr

 

 

Faites un [ don ]

Pourquoi nous soutenir ?

Depuis sa création la Fondation a notamment versé plus de 300 Bourses d'excellence, soutenu plus de 120 thèses et financé plus de 40 start-ups. Tout cela n'est possible que grâce à votre soutien.

Donnez

Ambition 2020 Fondation Mines-Télécom Objectif :50M€

34,6M€