Soutenir l’IMT et ses écolespour former, innover et entreprendre,encourager la recherche etéclairer l’avenir

03 Octobre 2017

Conférence de presse de la Fondation Mines-Télécom : une ambition de collecte de 50 M€

La Fondation Mines-Télécom présentait le 26 septembre à l’IESF son nouveau périmètre (étendu à 8 écoles de l’IMT) et ses nouvelles actions, notamment en matière de collecte de fonds. Cet événement avait lieu en présence de Guy Roussel, président de cette Fondation, Philippe Jamet, directeur général de l’IMT (Institut Mines-Télécom) et Bruno Goubet, directeur d’IMT Mines Alès.

Retour sur la création de la nouvelle Fondation

Le 28 février dernier, la Fondation Télécom (née en 2008 et reconnue d’utilité publique en 2012) s’est transformée pour devenir la Fondation Mines-Télécom. Venant ainsi soutenir les activités en formation, recherche, innovation et prospective des écoles IMT, Mines et Télécom regroupées depuis le 1er janvier 2017 au sein d’un même grand établissement : l’IMT. Accompagnant les ambitions stratégiques de l’IMT sur le volet du mécénat, la Fondation Mines-Télécom s’est positionnée sur les 4 grandes transitions du XXIe siècle : numérique, énergétique, industrielle et éducative.

Une ambition de 50 M€ et de nouveaux projets collectifs au service du développement de l’IMT

Pour accompagner ce changement, Guy Roussel, président de la Fondation Mines-Télécom a annoncé une ambition de 50 M€ collectés sur la période 2015/2020, soit un objectif de croissance de +20% par an sur les deux cibles entreprises et alumni.

Ces nouvelles ressources seront mises à disposition pour financer de futurs programmes au service du collectif de l’IMT dans les domaines du numérique, de l’énergie et de l’Industrie du futur comme par exemple :

– l’extension du fonds numérique de prêts d’honneur au secteur de l’énergie,

– le soutien au développement de l’Académie Franco-Allemande pour l’Industrie du futur,

– l’accompagnement d’un nouveau programme d’open innovation pédagogique de l’IMT intégrant les 8 écoles de l’Institut.

Pour Guy Roussel : « Déjà soutenus par de grands mécènes historiques (BNP Paribas, Nokia, Orange…), ces programmes chercheront le soutien de nouveaux partenaires de l’écosystème des écoles des Mines. Nous avons un important travail de développement à mener pour convaincre de nouvelles entreprises d’apporter des financements. »

Parallèlement la Fondation Mines-Télécom développera ses actions de rayonnement : les Prix annuels de la Fondation (pour récompenser les meilleurs stages et les meilleures thèses), les « Petits-déjeuners de la Fondation » chez NUMA (Paris), et les « Cahiers de veille de la Fondation » faisant chaque année un état de l’art sur une thématique de recherche et d’innovation (la confiance numérique en 2017l’intelligence artificielle en 2016…).

Des actions et projets de mécénat dans les écoles

Au-delà de ces grands projets collectifs, la Fondation Mines-Télécom apportera son appui au montage de projets de mécénat avec les entreprises comme la création de chaires mais aussi en faveur du développement des campus, avec des programmes de reconnaissance porteurs de valeur : développement de la marque employeur, accès aux étudiants,… (40 conventions à ce jour).

La Fondation poursuivra également, grâce au soutien financier de la Fondation Patrick & Lina Drahi, le développement des MOOC à l’IMT.

Les moyens de l’ambition

A l’occasion de sa transformation, la Fondation Mines-Télécom a revu sa gouvernance pour intégrer deux nouveaux administrateurs de l’écosystème des Mines : Thierry de Mazancourt (PDG Safran Consulting) et Jean-Yves Gillet (PDG Gilet Trust Invest, ex directeur exécutif de BPI France), ainsi qu’un représentant des alumni Mines au côté des alumni Télécom.

Un comité de mécénat entreprises a également été créé pour organiser les sollicitations auprès des grands partenaires en complément du comité de campagne alumni existant présidé par Michel Combes. Enfin, dans le cadre de son nouveau plan stratégique, l’IMT soutiendra notamment les associations d’alumni.

Création de la Fondation sous égide Mines Alès

L’événement du 26 septembre s’est terminé par la signature de la convention de création de la FSE Mines Alès avec Bruno Goubet, directeur d’IMT Mines Alès, Sébastien Deveaux, président de Mines Alès Alumni et Guy Roussel, président de la Fondation Mines-Télécom. Le nouveau statut de la Fondation Mines-Télécom lui permet en effet désormais d’être « abritante » c’est à dire d’accueillir des Fondations sous égide (FSE). La Fondation sous égide Mines Alès, destinée à soutenir le développement de l’école, en est le premier exemple.

Télécharger les communiqués de presse sur la nouvelle Fondation Mines-Télécom et la création de la Fondation sous égide Mines-Alès

Faites un [ don ]

Pourquoi nous soutenir ?

Depuis sa création la Fondation a notamment versé plus de 600 bourses, soutenu plus de 160 thèses et financé plus de 150 start-up. Tout cela n'est possible que grâce à votre soutien.

JE FAIS UN DON

Collecté depuis2012

57,40M€